pinocchioapple

Apple protège-il vraiment vos données ?

Depuis quelques semaines, les utilisateurs de Twitter peuvent voir dans leur fil d’actualité, le message suivant « Apple ne vend jamais vos données ».

Certaines entreprises ont comme modèle économique la revente des données personnelles, comme Facebook et Google, ce qui leur permet d’afficher certains services comme « gratuit »(ce qui n’est pas non plus tout à fait exacte, la gratuité signifiant en principe, l’absence de contrepartie).

Les utilisateurs d’appareils ou de services Apple, pensent que payer leur produit plus cher leur permet d’avoir une certaines garantie sur la protection de leurs données personnelles.

Ce sentiment a pu être renforcé par quelques actualités comme l’affaire du refus de faciliter le travail du FBI pour accéder a l’iPhone de l’auteur de la fusillade de San Bernadino aux États-Unis.

Certains sont même dans un tel état d’admiration envers ce genre d’entreprise, que l’on peut se demander si ils peuvent encore émettre des critiques rationnelles.

Il faut préciser deux choses :

– Apple doit, comme toute entreprise américaine, laisser accès aux agences de renseignements américaines aux données de ses utilisateurs.

– Apple revends peut être vos données mais on ne sait pas vraiment lesquelles ni qui est concernés

Ce deuxième point rentre en contradiction directement avec l’affirmation défendue par Apple sur les réseaux sociaux.

En effet, quelques recherches permettent de remettre en doute cette affirmation :

– En 2014, Apple approchait les mutuelles pour définir quelles sortes de partenariats elle pourrait nouer

– Toujours en 2014, Apple interdit la revente des données médicales de l’application Healthkit…mais pas la vente évidemment

– Juin 2018, Apple noue un « partenariat » avec Aetna , un assureur américain

– Mars 2019, Apple pourrait faire payer les médecins pour accéder aux données collectées par votre Apple Watch

Conclusion : on ne sait pas vraiment, mais l’orientation prise ces dernières années tends vers la revente de vos données. Une raison de plus pour privilégier l’utilisation d’application et de matériel respectueux de vos données personnelles.

Mise à jour mai 2019 : un article du magasine Capital nous apprend que des utilisateurs américains ont accusés Apple de revendre leurs données iTunes, affaire à suivre…

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. leo. mattis libero ut commodo diam porta. quis, massa luctus justo