Space Train : le futur du train ?

En parallèle du très médiatisé Hyperloop, un autre projet de train du futur est sur le point d'être testé, près d'Orléans, son nom : Space Train.

Ce projet de train sur coussin d'air, permettrait de transporter 250 passagers, entre 500 et 1000 km/h, en étant propulsé par des turbines alimentées par de l'hydrogène. L'objectif est de rester abordable pour l'usager en annonçant un billet Paris-Orléans à 15€ pour 15 minutes de trajet.

Space Train n'a pas vocation à remplacer les trains à grande vitesse mais de compléter l'offre de transport en proposant des liaisons entre des villes moyennes. Les personnes derrière ce projet espèrent attirer les collectivités locales en raison d'un coût de construction plus faible que pour un TGV.

Au premier abord, Space Train semble plus crédible que Hyperloop en étant moins ambitieux, plus économique et tout aussi écologique. Il pourrait être aussi beaucoup plus rapidement déployé, puisque le souhait de vouloir construire un train de ce genre n'est pas inédit dans l'histoire récente.

La revanche de l'aérotrain

Ce train est le descendant spirituel de l'aérotrain, développé par l'ingénieur Jean Bertin dans les années 60. Le principe de fonctionnement était similaire, comme nous pouvons le voir avec le schéma ci-dessous, et permettait déjà de voyager à 400 km/h.

Le projet fut abandonné dans les années 80, notamment en raison du coût d'exploitation. À l'époque, le véhicule ne fonctionnait qu'avec un moteur à combustible par hélice ou avec une turbine et était très energivore. La concurrence du TGV lui fut fatale, ce dernier étant plus économique en terme de consommation et de construction grâce à la possibilité de réutiliser une partie de l'infrastructure ferroviaire déjà en place.

Nous avons rassemblé quelques images d'archives pour vous montrer que l'aérotrain a déjà fonctionné et reste impressionnant, même à notre époque.

Un projet était peut-être trop en avance pour son époque, comme l'explique Émeuric Gleizes, le directeur général de Spacetrain : "Les technologies imaginées alors par Jean Bertin sont aujourd’hui matures". En effet, la possibilité d'utiliser des moteurs à hydrogène permet de rendre le projet plus attractif, ce que précise aussi le directeur général avec un prix de construction par kilomètre de « 10 M€ du kilomètre, contre 25 M€/km pour le TGV Paris-Bordeaux ou 140 M€/km pour le nouveau Shinkansen japonais ».

Les premiers essais seront effectués sur la voie d'essai de l'aérotrain qui s'étend sur 18 km entre Saran et Ruan dans le département du Loiret et qui depuis les années 60 est toujours debout.

Question écologique

S'il est admis qu'un moteur à hydrogène ne pollue pas lors de son utilisation, il en est autrement pour sa production.

L'hydrogène est l'un des élements chimiques le plus répandu dans l'univers mais il est souvent présent en association avec d'autres élements, comme par exemple l'eau . Il faut donc les dissocier pour pouvoir utiliser l'hydrogène. Dans un rapport remis au ministère de l'écologie en 2015, nous apprenons que l'hydrogène peut être produit à partir de deux sources principales : des hydrocarbures ou à partir de l'eau (procédé appelé électrolyse). La majorité de l'hydrogène produit aujourd'hui l'est à partir d'hydrocarbures en raison d'un coût plus faible. La production à partir de l'eau permet une production décarbonnée, si l'énergie utilisée est non polluante. De plus l'hydrogène produit par électrolyse est plus pur, ce qui facilite son usage dans des piles à combustibles, technologie utilisée par Space Train. L'argument écologique dépendra donc des avancées de la production d'hydrogène e des méthodes employées pour alimenter le train.

Space Train annonce un premier test en 2020 pour une mise en service en 2025, d'ici là, Le Corbeau suivra les avancées ce projet.

Sources utilisées pour l'article :

https://space-train.fr

https://www.francetvinfo.fr/sciences/high-tech/space-train-le-train-du-futur-sur-la-bonne-voie_3423511.html

https://letsgofrance.fr/et-demain/points-de-vue/a-orleans-le-transport-du-futur-bientot-sur-les-rails

https://www.tourmag.com/Spacetrain-ou-en-est-le-train-qui-va-relier-Paris-au-Havre-en-17-minutes_a96627.html

https://www.larep.fr/orleans-45000/economie/cedric-villani-etait-a-cercottes-pour-decouvrir-le-spacetrain-un-projet-dont-on-va-suivre-les-progres_13522887/#refresh

https://www.lemoniteur.fr/article/spacetrain-se-prepare-au-decollage.2026355

https://www.usinenouvelle.com/editorial/le-retour-de-l-aerotrain-a-orleans.N822665

https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/cge/Rapports/2016_05_03_Filiere_hydrogene_energie.pdf

Space Train : le futur du train ?
Partager